Pyramidologie : Apprenez à développer votre esprit critique !

 Sur Facebook, on peut trouver une page en hommage à un certain François Dupuy-Pacherand. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est le gars sur lequel Jacques Grimault a plagié l’essentiel de son « travail mathématique » sur la grande pyramide.
Nous avons choisi cet exemple car il est assez parlant en ce qui concerne l’arnaque intellectuelle basée sur des calculs mathématiques.

Tout commence par une image censée montrer la toute puissance du raisonnement  mathématique des bâtisseurs. L’auteur de la page en question (un Gripoo * ) ayant insisté lourdement pour que nous n’utilisions  pas ses images sur notre site , nous avons résumé son travail en deux images de meilleure qualité.

(*) Le Gripoo est un adorateur de Grimault et Pooyard suite au film « La révélation des pyramides ».

terre horizon

terre horizon1

Sur son site il est aussi fait les affirmations suivantes :

Sur terre le soleil éclaire chaque jour pendant 12 heures soit 43200 secondes.

Si l’on suit la logique des bâtisseurs qui indique une égalité entre les mètres et les secondes, nous nous apercevons que 271433 secondes est égal à 3.15159653 jours soit PI parfait !

Ainsi que le remerciement :

Merci Monsieur Dupuy-Pacherand

Qu’essaye-t-on de nous faire gober ?

1 – Que si l’on se positionne au sommet de la grande pyramide, la distance du sommet jusqu’à  l’horizon sera un cercle de 43200 mètres de rayon.

2- Que si l’on remplace le rayon en mètres par des secondes , on obtient un cercle de circonférence valant exactement  PI  exprimé en jours.

3- Que sur terre le soleil éclaire chaque jour pendant 12 heures.

4- Que les constructeurs connaissaient le mètre car ce genre d’analogie avec les secondes ne marche pas avec les coudées.

5- Que la logique des bâtisseurs indique une égalité entre les mètres et les secondes.

6 – Qu’il est bon de remercier Monsieur Dupuy- Pacherand pour cette découverte.

Vérifions donc cette fabuleuse découverte en activant notre esprit critique !

1 – Calcul de la distance de l’horizon ?

La formule est disponible sur cette page web

R = rayon moyen de la Terre = 6 371 000 m
h = hauteur de l’observation = 280 coudées soit  146.61m avec une coudée royale= π/6 en mètre
D = distance de l’horizon =  √ (2hR + h2)

  Ce qui nous fait D = 43221 mètres et non 43200 mais admettons que leurs calculs n’étaient pas aussi précis que les nôtres et qu’ils ont trouvé 43200 mètres pour que ça colle plus tard avec le nombre de secondes dans une demi-journée.
Ca commence bien et pourtant c’est complètement faux car la distance de 43200 mètres n’est valable que si la base de la pyramide est au niveau zéro or ce n’est pas le cas sur place du fait que la grande pyramide est construite sur un plateau calcaire, en l’occurrence le plateau de Gizeh.
Il y a donc lieu de prendre en compte la hauteur de ce plateau dans le calcul si l’on veut connaître la véritable distance de la ligne d’horizon.

nil3

Et compte tenu de la hauteur du plateau en question, on ne risque pas de tomber sur 43200 mètres.

2- Incroyable un rayon de 43200 secondes correspond à une circonférence égale au nombre PI en jours !

  Ce qui serait incroyable ca serait surtout que le rayon de 43200 secondes ne correspondent pas au niveau de la circonférence à PI exprimé en jours 🙂
Regardez bien l’astuce 12h = 43200 secondes or 12h c’est aussi une demi-journée.  Si l’on prend comme rayon du cercle une demi-journée , le diamètre du cercle sera de une journée et sa circonférence forcement de 3.14159.. jours.
1 x 3.14 =3.14 .. incroyable 🙂
Mais le pyramidiot attire votre attention sur les 43200 m du rayon pour s’étonner ensuite que le nombre de secondes de la circonférence = PI en jours.
Ca mérite deux baffes !  Heureusement qu’il est mort celui là mais Jacques Grimault risque bien de nous la ressortir.

3 -Sur terre le soleil éclaire chaque jour pendant 12 heures.

 Oui mais seulement deux fois par an aux équinoxes de printemps et d’automne. Le reste du temps la durée des jours et des nuits varie. Une telle ignorance surprend !

4 – Les bâtisseurs connaissaient le mètre.

 Le sujet a déjà été débattu ici.  Le mètre a été défini le 26 mars 1791 par l’Académie des sciences comme étant le dix-millionième de la distance pour aller par le plus court chemin d’un pôle à un point donné de l’équateur.

5 – La logique des bâtisseurs indique une égalité entre les mètres et les secondes.

  Non c’est seulement la logique des pyramidiots qui indique ce genre d’égalité débile ! Méfiez vous de ceux qui confondent Maitre, mètre et « je vais vous la mettre ». Franchement vous imaginez les bâtisseurs définir la hauteur de la grande pyramide en coudée de telle sorte qu’une fois la distance de la ligne d’horizon transformée en mètres puis en secondes, donne une demi-journée ? Et le tout histoire de se servir de ce rayon en secondes pour exprimer PI en jours ?

6 – Merci Monsieur Dupuy-Pacherand

Oui merci pour votre ignorance qui nous a fait sourire 🙂

Conclusion

Comme vous avez pu le constater, ce n’est pas vraiment difficile de contrer les dires d’un pyramidiot, il suffit simplement d’être un peu moins con que lui pour y arriver.

 

Grande pyramide et vitesse de la lumière

 D’après le film « La révélation des pyramides » de Jacques Grimault et Patrice Pooyard, les constructeurs de la grande pyramide connaissaient le mètre, PI, PHI ainsi que la vitesse de la lumière exprimée en mètres par seconde.

 En ce qui concerne le mètre, PI et PHI nous avons déjà donné notre avis dans l’article « La révélation des pyramidiots » mais qu’en est-il pour la vitesse de la lumière qui dans le vide est de 299 792 458 m/s

IC

 La relation entre pyramide et vitesse de la lumière est exposée ainsi :

 Périmètre du cercle circonscrit en mètres  – périmètre du cercle inscrit en mètres = mêmes chiffres que ceux de la  vitesse de la lumière en m/s si l’on fait abstraction de la virgule et du fait que l’on obtient pas des m/s en soustrayant deux valeurs en mètre.

 5 carottes –  3 carottes  est égal à 2 carottes et non  à deux carottes épluchées par seconde !  Il suffit de ne pas avoir séché l’école primaire pour le savoir 🙂 idem pour la différence entre 299.792458 et 299792458. La position de la virgule fait que les deux nombres sont en fait complètements différents.

 De plus , il faut aussi admettre que les constructeurs de la grande pyramide aient eu exactement la même démarche intellectuelle de subdivision du temps que nous pour définir la seconde. On sait qu’ils avaient  découpé un jour en 24 heures mais de même que l’on peut mesurer un angle en grades ou en degrés, il leur aurait été tout à fait possible d’inventer un autre système de subdivision du temps. Ceci dit pour obtenir la seconde et mesurer la vitesse de la lumière avec un cadran solaire, nous leur souhaitons bien du plaisir 🙂

 Nous vous invitons à utiliser la calculatrice scientifique de Windows pour que vos calculs aient le maximum de précision. Après tout quand on parle de vitesse de la lumière, autant être le plus précis possible.

 Afin d’effectuer le calcul , nous avons besoin de connaître la  valeur de la coudée royale exprimée en mètre en admettant comme postulat hautement improbable  que les constructeurs de la grande pyramide connaissaient le mètre et ont dessiné un cercle de 1 m de diamètre pour obtenir leur coudée royale :

 π en mètres / 6 = 0,52359877559829887307710723054658 m

Nous avons aussi besoin de connaître la valeur de la racine carré de 2 pour calculer le diamètre du cercle circonscrit.

√2=1,4142135623730950488016887242097

 Comme vous pouvez le constater, la calculatrice scientifique de windows aligne bon nombre de chiffres après la virgule.

 Ne perdez pas de vue non plus que si nous en avons besoin, les constructeurs de la grande pyramide en avaient besoin aussi 🙂

 Et maintenant passons aux calculs !

 Périmètre du cercle circonscrit en mètres = (base en coudées x valeur de la coudée en mètres x √2) x π

 Ce qui donne : 1023,5667492803689983431089373048 m

 Périmètre du cercle inscrit en mètres = (base en coudées x valeur de la coudée en mètres) x π

 Ce qui donne : 723,77098941321963204786267332425 m

Différence entre cercle circonscrit et cercle inscrit = 299,7957598671493662952462639806 m/s  au lieu de 299,792458 m/s comme annoncé 🙂

 N’auriez vous pas la légère impression qu’on vous prend pour des cons quand on vous dit que les constructeurs de la grande pyramide connaissaient la vitesse de la lumière ?

 Le but non avoué est évidemment de nous faire gober qu’il y a de la connaissance extraterrestre intégrée dans cette pyramide, la vitesse de la lumière pensez donc ! Les gogos vont adorer et à aucun moment ils ne se poseront la question de savoir:  à quoi cela pouvait-il bien leur  servir de connaître la vitesse de la lumière du temps des pyramides ?

 Et pourquoi ne trouve t-on aucune trace de la vitesse du son ?  340.29 m/s ou 1224 km/h

 Tout simplement parce que comme le dit le dicton « C’est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains paraissent brillants avant d’avoir l’air cons ».

 Mais il y a plus délirant encore que cette histoire de soustraction entre cercles inscrits et circonscrits, la latitude (*) de la grande pyramide correspondrait aussi aux chiffres de  la vitesse de la lumière quand elle est écrite en degrés décimaux.

(*) La latitude est une mesure angulaire s’étendant de 0° à l’équateur à 90° aux pôles.

Dans le temps elle était exprimée en degrés – minutes – secondes mais depuis l’arrivée des ordinateurs et des GPS , les notations équivalentes en degrés décimaux sont également utilisées :

  • DMS Degré:Minute:Seconde (49° 30′ 00″ – 123° 30′ 00″)
  • DD Degré décimal (49,5000° – 123,5000°), généralement avec 4 décimales
 Dans le degré décimal , on conserve l’heure en degrés mais les minutes et les secondes sont converties en décimal  genre 60 minutes ou 60 secondes = 100. Un choix bâtard  fait par les informaticiens pour se simplifier la vie alors comment les constructeurs de la grande pyramide auraient-ils pu avoir la même idée ?
Allez faire un petit tour dans Google Maps et rentrez les coordonnées suivantes :
latitude1
et voilà, la latitude 29.9792458 tombe presque au niveau de la marche du couloir de la chambre de la reine si on prend une longitude passant pile par l’axe nord-sud de la pyramide.
latitude

Une coincidence qui pour certains pyramidiots n’en est pas une, car c’est bien connu , la notation en degrés décimaux qui est apparue avec l’informatique et les GPS était forcement connue des constructeurs de la grande pyramide 🙂 Ils étaient sacrément médiums en ce temps là.

Après 299.792458 et 29.9792458 , il semblerait que la grande pyramide puisse aussi prédire le cours de la bourse

sicav

ainsi que le nombre de comprimés saisis lors de l’ arrestation d’un individu qui était loin d’être une lumière 🙂

arrestation

Incroyable non ?  

 Conclusion

 Outre l’énorme erreur de logique mathématique du genre distance – distance = vitesse associée à une non prise en compte de la position de la virgule dans les chiffres, à certaines valeurs volontairement arrondies ainsi qu’à une chronologie des évènements plus que douteuse, le film la révélation des pyramides » ne révèle en fait que l’inculture de ses auteurs et leur volonté de transmettre un message apocalyptique bidon.

 Voilà une civilisation antédiluvienne qui aurait construit la grande pyramide dans le but de nous avertir d’un danger d’extinction de la race humaine qui se reproduit tous les 25760 ans environ.

 Cette civilisation qui aurait inventé le mètre avant nous et pourquoi pas  la notation de la latitude en degré décimaux avant l’ordinateur et le GPS aurait volontairement consigné PI, PHI, le mètre et la vitesse de la lumière dans les dimensions et la position de la grande pyramide tout en oubliant volontairement d’écrire partout ou elle aurait pu le faire, notamment dans la grande galerie.

 Et le pire c’est que pour retrouver ces dimensions , il faut déjà les connaître et les rechercher en mètre alors même que celui-ci n’était pas connu des constructeurs 🙂 Parce que si on ne connaît pas la vitesse de la lumière et qu’on trouve un nombre comme 299,792458 , le rapprochement sera loin d’être évident. Idem pour PI et PHI.

Reste maintenant à gérer le nombre incalculable de gogos qui y croient « dur comme fer » vu qu’il est bien connu que « Plus c’est gros, plus ça marche » et qui sont prêts à en découdre dans tous les forums.