La révélation des pyramidiots

 « La révélation des pyramides » rebaptisée à l’occasion de cet article « La révélation des pyramidiots » est un film de Patrice Pooyard et de Jacques Grimault ou les deux compères tentent de nous faire gober que les constructeurs de la grande pyramide connaissaient le mètre bien avant son invention en 1791.

 C’est en effet à cette date que l’assemblée nationale Française a confiée le projet d’une nouvelle unité de mesure à des savants de renom (Borda, Condorcet, Lagrange, Laplace, Lavoisier et Monge) qui ont proposé au final de définir le mètre comme une distance correspondant au dix millionième du quart du méridien terrestre qu’ils ont mesurés.

 Un choix étonnant quand on y pense car la mesure exacte de la longueur d’un quart de méridien terrestre est loin d’être évidente à réaliser du fait du relief et des mers. On peut quasiment être certain qu’en cas de perte du mètre, retrouver sa valeur par une deuxième mesure donnerait un résultat sensiblement différent ne serait ce que du fait de la dérive des continents ou du fait des marées terrestres.

 De nos jours sa définition a évoluée et depuis 1983 le mètre est la distance parcourue dans le vide par la lumière en 1/299 792 458 ème de seconde. Personnellement si nous avions  eu à inventer le mètre, nous aurions plutôt optés pour un étalon naturel qui n’aurait pas bougé depuis des dizaines de milliers d’années , genre espace entre deux dessins préhistoriques dans une grotte. Ce genre de dessin est stable dans le temps et cela aurait fait honneur aux ancêtres. Mais revenons en à cette fameuse révélation de Grimault et Pooyard, à savoir que les constructeurs de la grande pyramide connaissaient le mètre mais aussi PHI (le nombre d’OR) et PI.

 Petit rappel : mathématiquement , le rapport entre le diamètre d’un cercle et sa circonférence est le nombre PI. Cela veut dire que si le diamètre d’un cercle est x, sa circonférence sera de x multiplié par PI.

 PI (3.1415926….) est une constante mathématique qui concerne une infinité de diamètres et non une valeur métrique.

 PHI (1.618…) est le nombre d’or , c’est le seul nombre qui possède les propriétés mathématiques suivantes :

PHI² = PHI+1 = 2.618…

1/PHI = PHI-1 =0.618…

 Ce n’est pas non plus une valeur métrique.

 Le raisonnement de nos deux compères est le suivant : PI-PHI²=Valeur de la coudée royale en mètre uniquement si le diamètre du cercle fait un Mètre.

coudee

 Or la chambre du roi dans la grande pyramide mesure précisément 10 coudées soit 5.236 m de largeur donc les constructeurs connaissaient PI , PHI et le Mètre. Preuve supplémentaire, le périmètre de la chambre du roi fait 60 coudées donc 31.146 m … PI multiplié par 10 donc c’est sur, ils connaissaient PI.

PI-PHI-1

 À aucun moment dans ce « documenteur » ils ne se posent les questions suivantes :

 Quelle est la probabilité pour que le dix millionième du quart d’un méridien terrestre corresponde pile poil au diamètre d’un cercle de six coudées de circonférence ? Cela sous entendrait qu’en -2560 avant JC , les constructeurs auraient fait exactement le même calcul qu’en 1791 pour définir la coudée royale au lieu de mesurer le bras de leur pharaon 🙂

 Une unité de mesure ne pouvant se référer à-elle même pour se retrouver , comment faire pour tracer un cercle parfait de 6 coudées de circonférence et retrouver le Mètre ?

 À quoi peut bien servir PI dans une pyramide ou il n’y a rien de circulaire ?

 À quoi sert PHI concrètement dans cette pyramide ?

 Comment peut-on être vraiment sûrs que la largeur de la chambre du roi faisait bien 10 coudées et pas 9.99 ou 10.1 coudées ? Il faut savoir que les coudées égyptiennes retrouvées font en réalité entre 52 et 54 cm. La valeur de 52.36 cm étant en quelque sorte la valeur idéale pour que PI-PHI²=coudée royale de 0.5236 m.

La pyramide d’à coté , celle de Khephren a une chambre funéraire qui mesure 5 m x 14.15 m soit 9.549 x 27.02 coudées avec une coudée de 0.5236 m donc pourquoi celle de Kheops aurait de son coté, pile 10 x 20 coudées d’autant plus que sa hauteur fait 5.84 m ( 11.154 coudées au lieu de faire 11 coudées. ) ?.

 Toutes ses concordances ne peuvent elles pas s’expliquer autrement ?

 Est-ce une volonté des constructeurs ou une volonté des mesureurs ?

 Pour le savoir, on va partir du principe que les constructeurs ne connaissaient ni PI , ni PHI ni le Mètre et que leur coudée ne faisait pas tout à fait 0.5236 m.

 Au départ les constructeurs ont simplement la volonté de créer une chambre dont la longueur est le double de sa largeur.

chambre-36617

En faisant cela, il viennent déjà de faire apparaître exactement les mêmes chiffres que ceux de la largeur en mètre de la chambre du roi.

coudee1-ad0bd

 1+2+2.236 = 5.236 incroyable ? non parce que ce chiffre découle simplement des propriétés géométriques particulières de n’importe quel triangle ayant un coté qui est le double de l’autre.

 La pyramide est terminée , le temps passe , les grecs découvrent PI et PHI

 Maintenant , intéressons nous un peu aux inventeurs du mètre. Qui étaient-ils ?

 Nicolas de Condorcet ( Franc-Maçon ) Gaspard Monge ( Franc-Maçon ) Antoine de Lavoisier ( Franc-Maçon ) Pierre-Simon Laplace ( Franc-Maçon ) Pour Borda et Joseph Louis Lagrange je ne sais pas mais cela fait déjà quatre Francs-Maçons sur six savants.

 Or qu’est ce qui intéresse les Francs-Maçons depuis toujours ? LA GEOMETRIE. mais aussi l’art de transmettre leurs connaissances mathématiques par la géométrie.

 Qu’est ce qui empêchait donc ces savants de se servir de la largeur de la chambre du roi (qui a le mérite d’avoir parfaitement résisté au temps) pour définir le Mètre et rendre ainsi un hommage aux bâtisseurs ?

PI-PHI-1

 Pour appliquer correctement un système métrique décimal sur un système arithmétique décimal , ils décident donc que la chambre fait 10 coudées de large , même si en réalité ce n’était pas tout à fait le cas. Ensuite hé bien , le tour est joué , il suffit de dire que la distance entre le mur nord et le mur sud de la chambre est de 5.236 m pour faire apparaître PHI , PI et le Mètre sans aucun problème et sans aucune volonté originelle des constructeurs. En plus , en procédant de cette manière on obtient une précision millimétrique ou plus.

 Qu’est ce qui est le plus vraisemblable :

 Que des savants Francs-Maçons aient voulu imprimer une trace de PHI , PI et du Mètre dans cette pyramide ou que ses constructeurs connaissaient PI, PHI et le Mètre ?

 En imposant le fait qu’une coudée royale = 0.5236 m , il est tout a fait normal de retrouver PI dans 6 , 60 , 600 coudées et PHI dans 5, 50, 500 coudées puisque PI= 6 coudées et PHI²=5 coudées.

 Mais alors pourquoi le Mètre a t-il été défini autrement par ces savants qui auraient pu dire que leur étalon était la largeur de la chambre du roi de la grande pyramide. À quoi bon aller mesurer un méridien si on peut facilement retrouver le mètre autrement ?

 Tout simplement parce que le Mètre ainsi défini aurait été jugé trop Maçonnique aux yeux de certains et que la grande pyramide ne se trouve pas sur le territoire Français. L’Eglise catholique aurait peut-être interdit cet hommage à cet édifice non Chrétien donc une fois le mètre défini, il fallait trouver un équivalent passe partout que personne ou presque ne pouvait vérifier.

Et le pyramidion dans tout ça ?

 Le film insiste aussi lourdement sur un pyramidion complètement déglingué et retrouvé à Dashur c’est à dire à 20 km à vol d’oiseau de la grande pyramide.

pyramidion1-2-f526d

 Une fois restauré par l’égyptologue Allemand Stadelman , celui-ci faisait 1 m de hauteur par 1.57 de largeur .. quoi un Mètre de hauteur et la moitié de PI en largeur .. bon sang mais c’est forcement le pyramidion de la grande pyramide s’exclament en chœur nos deux compères !

 Il aurait fallu un sacré coup de vent 🙂 mais le plus beau c’est que si l’on regarde le sommet de la pyramide de Khephren, on y voit un décaissé qui laisse à penser que le pyramidion des grandes pyramides était fait d’un seul morceau et non d’un assemblage de pierres.

K1-96499

 Moulé ou taillé et réalisé en un seul morceau il aurait beaucoup mieux résisté au temps.

pyramidion-e11e1

 Et pendant ce temps là , « la révélation des pyramidiots » continue à séduire tout un tas d’internautes n’ayant pas un sou de jugeote. J’ai parfaitement conscience qu’en écrivant cet article qui contredit les dires des « deux experts », je vais m’attirer leur foudre mais peu importe, j’ai dit ce que j’avais à dire sur le sujet .. comprenne qui pourra ! Ceci dit, si vous cherchez une vraie révélation , allez plutôt faire un tour sur cette page.