Pyramidologie : Apprenez à développer votre esprit critique !

 Sur Facebook, on peut trouver une page en hommage à un certain François Dupuy-Pacherand. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est le gars sur lequel Jacques Grimault a plagié l’essentiel de son « travail mathématique » sur la grande pyramide.
Nous avons choisi cet exemple car il est assez parlant en ce qui concerne l’arnaque intellectuelle basée sur des calculs mathématiques.

Tout commence par une image censée montrer la toute puissance du raisonnement  mathématique des bâtisseurs. L’auteur de la page en question (un Gripoo * ) ayant insisté lourdement pour que nous n’utilisions  pas ses images sur notre site , nous avons résumé son travail en deux images de meilleure qualité.

(*) Le Gripoo est un adorateur de Grimault et Pooyard suite au film « La révélation des pyramides ».

terre horizon

terre horizon1

Sur son site il est aussi fait les affirmations suivantes :

Sur terre le soleil éclaire chaque jour pendant 12 heures soit 43200 secondes.

Si l’on suit la logique des bâtisseurs qui indique une égalité entre les mètres et les secondes, nous nous apercevons que 271433 secondes est égal à 3.15159653 jours soit PI parfait !

Ainsi que le remerciement :

Merci Monsieur Dupuy-Pacherand

Qu’essaye-t-on de nous faire gober ?

1 – Que si l’on se positionne au sommet de la grande pyramide, la distance du sommet jusqu’à  l’horizon sera un cercle de 43200 mètres de rayon.

2- Que si l’on remplace le rayon en mètres par des secondes , on obtient un cercle de circonférence valant exactement  PI  exprimé en jours.

3- Que sur terre le soleil éclaire chaque jour pendant 12 heures.

4- Que les constructeurs connaissaient le mètre car ce genre d’analogie avec les secondes ne marche pas avec les coudées.

5- Que la logique des bâtisseurs indique une égalité entre les mètres et les secondes.

6 – Qu’il est bon de remercier Monsieur Dupuy- Pacherand pour cette découverte.

Vérifions donc cette fabuleuse découverte en activant notre esprit critique !

1 – Calcul de la distance de l’horizon ?

La formule est disponible sur cette page web

R = rayon moyen de la Terre = 6 371 000 m
h = hauteur de l’observation = 280 coudées soit  146.61m avec une coudée royale= π/6 en mètre
D = distance de l’horizon =  √ (2hR + h2)

  Ce qui nous fait D = 43221 mètres et non 43200 mais admettons que leurs calculs n’étaient pas aussi précis que les nôtres et qu’ils ont trouvé 43200 mètres pour que ça colle plus tard avec le nombre de secondes dans une demi-journée.
Ca commence bien et pourtant c’est complètement faux car la distance de 43200 mètres n’est valable que si la base de la pyramide est au niveau zéro or ce n’est pas le cas sur place du fait que la grande pyramide est construite sur un plateau calcaire, en l’occurrence le plateau de Gizeh.
Il y a donc lieu de prendre en compte la hauteur de ce plateau dans le calcul si l’on veut connaître la véritable distance de la ligne d’horizon.

nil3

Et compte tenu de la hauteur du plateau en question, on ne risque pas de tomber sur 43200 mètres.

2- Incroyable un rayon de 43200 secondes correspond à une circonférence égale au nombre PI en jours !

  Ce qui serait incroyable ca serait surtout que le rayon de 43200 secondes ne correspondent pas au niveau de la circonférence à PI exprimé en jours 🙂
Regardez bien l’astuce 12h = 43200 secondes or 12h c’est aussi une demi-journée.  Si l’on prend comme rayon du cercle une demi-journée , le diamètre du cercle sera de une journée et sa circonférence forcement de 3.14159.. jours.
1 x 3.14 =3.14 .. incroyable 🙂
Mais le pyramidiot attire votre attention sur les 43200 m du rayon pour s’étonner ensuite que le nombre de secondes de la circonférence = PI en jours.
Ca mérite deux baffes !  Heureusement qu’il est mort celui là mais Jacques Grimault risque bien de nous la ressortir.

3 -Sur terre le soleil éclaire chaque jour pendant 12 heures.

 Oui mais seulement deux fois par an aux équinoxes de printemps et d’automne. Le reste du temps la durée des jours et des nuits varie. Une telle ignorance surprend !

4 – Les bâtisseurs connaissaient le mètre.

 Le sujet a déjà été débattu ici.  Le mètre a été défini le 26 mars 1791 par l’Académie des sciences comme étant le dix-millionième de la distance pour aller par le plus court chemin d’un pôle à un point donné de l’équateur.

5 – La logique des bâtisseurs indique une égalité entre les mètres et les secondes.

  Non c’est seulement la logique des pyramidiots qui indique ce genre d’égalité débile ! Méfiez vous de ceux qui confondent Maitre, mètre et « je vais vous la mettre ». Franchement vous imaginez les bâtisseurs définir la hauteur de la grande pyramide en coudée de telle sorte qu’une fois la distance de la ligne d’horizon transformée en mètres puis en secondes, donne une demi-journée ? Et le tout histoire de se servir de ce rayon en secondes pour exprimer PI en jours ?

6 – Merci Monsieur Dupuy-Pacherand

Oui merci pour votre ignorance qui nous a fait sourire 🙂

Conclusion

Comme vous avez pu le constater, ce n’est pas vraiment difficile de contrer les dires d’un pyramidiot, il suffit simplement d’être un peu moins con que lui pour y arriver.